Quel danger présente une cuve à fioul vide ?

Explosion cuve à fioul: Les Causes

Le changement du mode de chauffage et la conversion d’un système au fioul vers le gaz ou la pompe à chaleur, impose obligatoirement la dépose de la cuve. Vide ou à moitié vide, elle risque avec le temps de se corroder, se percer et même s’effondrer. De plus, s’il reste un peu de fioul dans le fond de la cuve, des risques de pollutions sont à craindre.

Une accumulation de gaz se produit, toxiques, inflammables et pouvant provoquer une explosion de la cuve à fioul. La vidange et le dégazage de la cuve, par un spécialiste, sont donc des étapes vitales dans le traitement d’une cuve à fioul non utilisée. 

Cuve à fioul non utilisée : nos solutions

Une fois la cuve nettoyée et dégazée correctement, plusieurs solutions sont disponibles pour déterminer ce qu’elle va devenir. 

  • S’en débarrasser ou la combler. S’il s’agit d’une ancienne cuve à fioul enterrée et qu’il n’y a pas de projet de construction sur le terrain, la solution la plus simple consiste à la combler. Pour ce faire, on remplit la cuve d’un matériau inerte tel que le sable ou le béton. Enterrée, l’action est un peu plus délicate et peut nécessiter le découpage de la cuve. 
  • La transformer en récupérateur d’eau de pluie. Moyennant un traitement d’isolation de la cuve et l’installation d’un dispositif anti-remous et d’une pompe, il est envisageable de transformer votre ancienne cuve à fioul en récupérateur d’eau.

Quelle réglementation pour une cuve à fioul enterrée ?

Une ancienne cuve à fioul représente un réel danger pour l’environnement mais également pour la santé de l’homme, de ce fait elle doit faire l’objet d’une dépose dans les règles de l’art. 

En effet, l’article 28 de l’arrêté du 1er juillet 2004 réglemente cette situation particulière : “ tout abandon définitif (ou provisoire) d’un réservoir doit faire l’objet de dispositions conduisant à éviter tout risque de formation de vapeurs : vidange, dégazage et nettoyage ; comblement du réservoir ; ou retrait de celui-ci ”. Cet article précise clairement que la cuve doit faire l’objet d’une vidange, d’un dégazage et d’un nettoyage. Il faut également faire le choix d’un comblement ou d’un retrait du réservoir. 

Une cuve laissée à l’abandon peut dégager des vapeurs de gaz et sa corrosion peut également entraîner des fuites s’infiltrant dans le sol, véritable danger environnemental. De ce fait, il est donc impossible de laisser la cuve en l’état.

Une chaudière peut-elle exploser ?

Lorsque l’on pense au fioul, on imagine trop aisément que la chaudière pourrait exploser. Il s’agit d’une question légitime.

Classé parmi les produits dangereux selon la directive 1907/2008 du parlement européen et du conseil du 18 décembre 2006 concernant l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation des substances chimiques, le fioul est un hydrocarbure dérivé du pétrole. 

Néanmoins, le fioul n’est pas un explosif. Il n’y a donc aucun risque que la chaudière explose. 

Pour qu’une chaudière au fioul explose, il faudrait qu’elle soit exposée à une forte chaleur due à un incendie. À noter, le fioul domestique s’enflamme à partir d’une température de 55°, ce qu’on nomme point éclair. Le point éclair est la température minimum à laquelle le fioul peut prendre feu au contact d’une flamme. Pour résumer, le fioul domestique ne peut pas prendre feu sans être chauffé à une température minimum de 55° et sans flamme.

Dans les conditions d’une utilisation normale, une chaudière correctement entretenue ne présente aucun risque d’explosion

Par ailleurs, les chaudières sont munies d’un système de sécurité. Ce système de sécurité place automatiquement la chaudière en arrêt à la moindre détection de dysfonctionnement. Pour exemple, le système se déclenche si la flamme de la chaudière n’est pas allumée lorsque le fioul arrive, si la flamme s’éteint de façon inopinée. 

Afin de se prémunir de tout risque d’incendie ou d’explosion, quelques précautions sont à prendre :

  • Installation d’un détecteur de fumée ;
  • Réaliser l’entretien annuel de la chaudière par un professionnel certifié ;
  • Lors de l’entretien de la chaudière, faire procéder au ramonage des conduits ; Un conduit de chaudière non entretenu peut prendre feu et par là même endommager la chaudière. 
  • En cas d’utilisation d’un chauffage d’appoint, ne pas l’allumer en continue ;
  • Remplacer une chaudière vintage. Une chaudière trop ancienne est dangereuse et perd en efficacité ; 
  • Installation d’extincteur au CO² ou à poudre chimique sèche.

Une chaudière au fioul bien entretenue ne peut donc pas prendre feu sans l’intervention d’éléments extérieurs.