Dégazage cuve fioul, comment Faire ?

Le dégazage est l’une des phases les plus importantes de l’entretien d’une cuve à fioul. Elle est d’ailleurs la garante de la sécurité de ce réservoir de stockage et par extension, la vôtre. En effet, les résidus de gaz s’accumulent à l’intérieur d’une cuve de fioul au cours de son utilisation sont hautement toxiques pour l’homme et au passage très inflammables.

Faire l’impasse sur cette phase de l’entretien n’est donc pas une option. Vous vous devez également de bien connaître chaque étape de cette phase pour veiller à ce qu’elle soit une réussite. Découvrez alors dans la suite de cet article les étapes d’un dégazage cuve fioul et les obligations légales liées à cette opération.

Les étapes de dégazage cuve à fioul

Le démontage des pièces externes de la cuve est la première étape d’un dégazage cuve fuel. Cette étape est commune à toutes les méthodes de dégazage puisqu’elle est pensée avant tout pour faciliter le travail. En effet, vous ne réussirez à cette étape qu’à faire disparaître les gaz légers. La seconde étape est celle de l’élimination complète des gaz. Il faut à ce niveau, à l’aide d’une pompe ou tout autre procédé, aspirer le combustible subsistant toujours dans la cuve. Il faut ensuite vérifier qu’elle est bien vide et libre de tous déchets propres à un fioul domestique.

Comment faire le dégazage cuve à fioul soi-même ?

Il existe trois méthodes standards de dégazage d’une cuve à fioul. Celle à utiliser au cours de l’opération n’est déterminée que par l’état du réservoir, sa taille et son emplacement.

Le dégazage par ventilation

Le dégazage par ventilation consiste à chasser les gaz présents dans la cuve à fuel en y injectant de l’air sous pression. Les gaz s’écharpant du réservoir sont recueillis et stockés dans une citerne. Ils pourront ensuite être retraités ou tout simplement dispersés dans l’atmosphère. Cette méthode de dégazage est simple et très rapide, mais elle ne peut être réservée qu’aux petites cuves. En effet, elle n’est que partiellement efficace sur les grands réservoirs. Le prix du dégazage par cette technique par contre est le plus abordable.

Le dégazage par aspiration

La seconde méthode, le dégazage par aspiration est l’exact opposé de la précédente. En effet, pour le dégazage d’une cuve à fuel par ventilation, il faut y insuffler de l’air or, ici il faut se concentrer plutôt sur l’aspiration. La méthode de dégazage de cuve à fioul par aspiration consiste alors à absorber la totalité de l’air et des gaz en suspens dans la cuve au moyen d’une pompe aspiratrice. Ceci dit, elle présente à peu près les mêmes avantages et inconvénients que la méthode par ventilation.

Le dégazage par lavage

La méthode de dégazage d’une cuve à fioul par lavage est la plus efficace des trois. Elle est même une obligation au cours de certains travaux. Cette méthode consiste à nettoyer l’intérieur du réservoir à l’aide d’un jet d’eau à haute pression et à recueillir les résidus générés dans une citerne de retraitement. L’exécutant devra ensuite procéder à un grattage des parois intérieures pour éliminer les derniers dépôts de boue et les parties corrodées.

Qui peut dégazer une cuve à fioul ?

Pour des raisons de sécurité plutôt évidentes, le travail devrait normalement voir obligatoirement être confié à un professionnel, une entreprise de dégazage cuve fioul par exemple. Il a généralement une citerne de retraitement et tous les accessoires nécessaires (instruments de mesure, tenue de travail, outils…) à l’accomplissement du travail. Étant donné qu’il s’agit là de son gagne-pain, le professionnel sait ce qu’il faut faire pour limiter au maximum les risques que comporte l’opération. Il sait également réagir efficacement en cas d’incident. Sachez que suite à l’intervention d’un professionnel, un certificat de dégazage cuve vous sera délivré. Ce certificat n’est valide que pour 48 heures, mais atteste de la conformité de la procédure de neutralisation, réparation ou évacuation de votre cuve à fioul.

Est-il obligatoire de faire dégazer sa cuve à fioul ?

À cette question, la réponse est « oui ». En situation d’abandon de votre cuve par exemple, afin de neutraliser les gaz et ainsi prévenir les incidents à caractère explosif, la loi stipule qu’un dégazage est obligatoire. Il en est de même avant le nettoyage, la réparation ou le déplacement d’un endroit à un autre d’une cuve. L’opération vous est également imposée lors de la vente d’un logement disposant d’une cuve à fioul ou lorsque l’idée vous vient de transformer cette dernière en un réservoir pour rassembler l’eau de la pluie.

Certificat de conformité dégazage cuve fioul

La collaboration avec un professionnel vous donne droit à une attestation. Vous le savez déjà. Cette dernière est un certificat de conformité et un document indispensable en cas de vente de votre bien. Le prix dégazage cuve fioul dépend fortement de la méthode de travail à utiliser et par conséquent de la capacité du réservoir. Notez toutefois qu’il vous faudra débourser entre 500 et 1000 € pour le faire.

En somme, le dégazage d’une cuve de fioul est une opération très importante qu’il est d’ailleurs préférable de confier à un professionnel pour plus de sécurité. Il s’agit même d’une obligation aux yeux de la loi dans certaines situations.

0 Comments

There are no comments yet

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *