Qu’est-ce que c’est le contrat EDF Bleu Ciel

 

Le contrat EDF Bleu Ciel n’existe plus sous cette appellation. La couleur s’est assombrie, devenant le tarif Bleu, mais la logique reste la même. Le coût du kWh est fixé par l’État et est remis à jour deux à trois fois par an, suivant les évolutions du marché de l’énergie. Quels sont les offres et les avantages du Tarif Bleu d’EDF ? Explications…

Qu’est-ce que le tarif EDF Bleu Ciel  

Le tarif EDF Bleu Ciel n’existe plus sous cette appellation. Il est devenu le tarif Bleu d’EDF. La couleur s’est assombrie, mais il s’agit du même contrat. Il est basé sur le tarif réglementé de vente (TRV) ; c’est-à-dire que c’est l’État qui fixe le prix, et le remet à jour plusieurs fois par an, suivant différents critères, précise le site Fournisseur-Energie.com. 

Comment est calculé le Tarif Bleu d’EDF 

Le tarif Bleu d’EDF est déterminé par la CRE (Commission de régulation de l’énergie). C’est elle qui fixe le tarif réglementé de vente en prenant en compte différents facteurs inhérents au marché de l’énergie comme le prix de l’accès régulé à l’électricité nucléaire historique (ARENH), les différents coûts (approvisionnement, acheminement et commercialisation), les taxes et une marge pour les fournisseurs. 

La CRE propose donc un tarif, mais ce sont les ministères de l’Économie et des Finances, et de la Transition Écologique qui ont le dernier mot. En effet, le gouvernement a trois mois pour valider ou non la proposition du CRE. 

Pour mieux comprendre comment est calculé le prix de l’électricité, vous pouvez vous rendre sur cette page.

Quels sont les avantages et options du Tarif Bleu ? 

Il existe trois options différentes pour le tarif Bleu chez EDF :

  • Option Tempo :  il s’agit d’une offre pertinente pour les logements qui bénéficient d’un mode de chauffage alternatif (poêle à granulés, cheminée…) et d’un compteur Linky d’une puissance minimum de 9 kVA.

Le prix du kWh diffère selon le jour de la semaine et les heures de la journée, en fonction d’ un code de couleur. 

Les jours bleus correspondent au tarif le plus avantageux (300 jours dans l’année). Durant les jours blancs (43 jours, durant l’été), le coût du kWh est un peu plus cher que celui des jours bleus. Et, les jours rouges (22 jours, durant l’hiver) proposent un tarif du kWh très élevé, jusqu’à quatre fois plus cher que les jours blancs. C’est pourquoi cette option est intéressante à condition de chauffer avec autre chose que de l’électricité.

  • Option Heures Creuses : c’est une offre intéressante à condition que 50 à 60% de la consommation s’effectue durant les heures creuses, précisent les experts de Fournisseur-Energie.com.

Pour que cette option soit économique, il faut que le logement soit équipé d’un ballon d’eau chaude programmable et que vous utilisiez vos appareils électriques énergivores (lave linge, sèche linge, lave vaisselle…) durant votre plage d’heures creuses. 

En effet, durant les heures creuses, le coût du kWh est plus bas. C’est Enedis (le gestionnaire de réseau de distribution qui fixe, localement, ces plages horaires (généralement la nuit, entre 22h et 6h du matin). 

  • Option Base : S’il n’est pas possible pour vous de programmer vos appareils électriques les plus énergivores, il s’agit d’une offre intéressante car le coût du kWh reste le même quels que soient l’heure et le jour de la semaine. 

0 Comments

There are no comments yet

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *